J’utilise ce micro quand je ne veux pas m’encombrer de la parabole et que je souhaite voyager léger. J’utilise également ce micro pour enregistrer les voix off (cf. Voyages sonores).

La qualité sonore pour les voix est très bonne, elle l’est un peu moins pour les sons d’animaux.

Micro Sennheiser omnidirectionnel ME 62

J’utilise ce micro avec une parabole télinga. Le micro est fixé au milieu de la parabole à l’aide d’un système inventé par mon copain et qui marche très bien (voir rubrique Astuces).

J’ai toujours utilisé ce micro avec ma parabole et je suis plutôt contente de sa qualité. Le seul défaut observé : une légère perte des graves qui peut se rattraper lors du traitement des sons.

Ce micro est très résistant car je l’ai trimballé pendant plus d’un an en forêt amazonienne et je n’ai jamais eu de problème malgré l’humidité ambiante.

Parabole Télinga

L’utilisation d’une parabole permet d’amplifier le son enregistré à condition de placer le micro bien au foyer de la parabole. A noter cependant qu’elle a très peu d’influence lorsque le son enregistré est grave.

La parabole Télinga est une parabole en plastique pliable. Il vaut mieux ne pas la laisser plier longtemps car cela fragilise le plastique qui finit par casser…c’est le cas de la mienne qui est cassée de partout et que j’ai réparé à plusieurs reprises avec du scotch épais;  ce qui n’est pas des plus esthétique!

En forêt l’emploi d’une parabole n’est pas toujours très pratique, elle est unencombrante et fait DONG dès qu’on la tape par mégarde. Sur les sentiers étroits, il vaut mieux utiliser un micro canon.

J’utilise le fostex F2-2LE depuis 2010 principalement pour faire de la prise de son nature. Pour les personnes qui débutent en prise de son naturaliste, Le Fostex F2-2LE est un excellent compromis qualité / coût. Il présente cependant un énorme défaut qui est vraiment gênant sur le terrain : sa faible autonomie !

Points positifs

  • Son prix : premier prix des enregistreurs pro portables (entre 450-600 euros). Personnellement, je l’ai acheté d’occasion sur le bon coin à 350 euros et je n’ai eu aucun problème avec.
  • Qualité du son : Le fostex possède d’excellents préamplis. La connectique par prise XLR et jack 6,3 permet d’éliminer les sons parasites liés aux connectiques mini-jack que l’on trouve sur les enregistreurs de poche et permet une prise de son de bonne qualité.
  • Utilisation : très simple d’utilisation. La prise en main est facile.
  • Nom des fichiers : par défaut, le nom du fichier donne la date et l’heure de l’enregistrement ce qui est très pratique ensuite lors du tri des sons.
  • Guide technique : très bien expliqué et très détaillé
  • Déport des boutons d’enregistrement / pause / marqueurs : très pratique sur le terrain, aussi bien lors de prise de son en affut, ou en approche. Avec sa pochette plastique, le bouton d’enregistrement n’est pas très accessible, et le déport est alors très pratique.
  • Les marqueurs: le fostex offre la possibilité de mettre des marqueurs lors de l’enregistrement d’un son. C’est très pratique ensuite lorsque l’on trie les sons car ça permet de repérer rapidement les passages intéressants et de couper rapidement un rush.
  • Sacoche du Fostex : elle est indispensable sur le terrain, pour protéger le Fostex de la pluie, humidité, des coups. Elle est relativement bien conçue, avec des scratchs sur les cotés pour mettre les micros externes, le casque. Transparente du coté de l’écran et sur le dessus pour voir les LED. Elle coûte dans les 15 euros.

Points négatifs 

  • Son autonomie : C’est le gros point faible de cet appareil. Son autonomie est très faible, de l’ordre de 3h. Mais ce n’est guère mieux chez les enregistreurs concurrents…encore des progrès à faire. Un bon moyen d’allonger l’autonomie:  utiliser une batterie lithium déportée.
  • Sa taille : pour un enregistrement portable il est relativement encombrant, mais léger.
  • Son affichage : il est très brouillon et il est difficile de s’y retrouver.
  • Son aspect : il a un aspect un peu cheap, le plastique ne parait pas très solide..bien qu’il résiste finalement plutôt bien. Son affichage un peu ringard aurait besoin d’un coup de jeune.

Un petit montage sonore pour une petite balade en canoë au petit matin sur les marais de Kaw… pour revivre en direct l’émerveillement de la découverte de  ce site et de ces habitants : hurleurs roux, caimans, kikiwis… ours?!

Marais_Kaw
 Sons : © Anne-Laure Allègre 
 Photos : © Nicolas Quendez
 
Lire la suite »

Juin 2011

« Noël dans la jungle » a obtenu le troisième prix au concours de carnets de voyage sonore 2011 organisé par France Inter.

Noel dans la jungle

Lire la suite »

Décembre 2010 puis Juin- Juillet 2011

Les travaux sonores
– réalisation des ambiances sonores et des portraits sonores d’animaux du centre d’interprétation du parc
– sons nature du film de présentation du parc
– sons du tour virtuel des quatre écosystèmes du parc
– réalisation d’un cd d’ambiances nature pour visiter le parc les yeux fermés
Lire la suite »

Janvier-Mars 2011

 Les travaux sonores :
– sons du tour virtuel des différents lieux touristiques du parc
– réalisation d’un cd d’ambiances nature pour visiter le parc les yeux fermés

Lire la suite »

Septembre-Novembre 2010

Les travaux sonores
– réalisation de l’ensemble sonore de la page web de la station
– sons du film de présentation de la station :
– sons du tour virtuel d’un des lacs de la station
Lire la suite »
© 2011 Au son du monde Suffusion theme by Sayontan Sinha